chantal-prix

 

Les formations organisées à l'EPFC peuvent donner droit au bénéfice du Congé-éducation payé.

Résumé de la réglementation sur les CPE en Région Bruxelles Capitale et en Région Wallonne

Le travailleur qui suit une formation reconnue de minimum 32 heures a droit au congé-éducation payé. La formation ne doit pas obligatoirement avoir de lien direct avec son travail. L'employeur ne peut donc pas s'y opposer (sauf sous certaines conditions - voir "Planification du congé"), mais la planification du congé doit se faire en accord avec l'employeur. 

Obligation du travailleur vis-à-vis de l'EPFC

Au début de sa formation, le travailleur doit se rendre au secrétariat du lieu où ses cours sont donnés pour se procurer l'attestation spécifique d'inscription à remettre à son employeur. Cette attestation doit parvenir à l'employeur au plus tard le 31 octobre de chaque année scolaire afin d'officialiser la demande de CPE*. Le travailleur reçoit également une grille à faire signer à chaque fin de cours par le professeur. 

*En cas d'inscription au-delà du 31 octobre ou en cas de changement d'employeur, la demande de congé se fait au plus tard dans les 15 jours suivant l'inscription ou le changement d'employeur.

Obligation du travailleur vis-à-vis de son employeur

Au cours de sa formation, le travailleur doit apporter à son employeur la preuve qu’il suit bien les cours avec assiduité. Pour ce faire, il remet à son employeur une attestation trimestrielle d’assiduité délivrée par le secrétariat de l'EPFC sur base de la grille soigneusement signée. 

La réglementation du CPE dépend de la Région de votre employeur

Si vous rencontrez un quelconque problème lié au sujet traité sur cette page, ou si vous désirez des informations complémentaires, vous pouvez vous adresser au service social PROMOFOR. Celui-ci travaille en collaboration étroite avec l'EPFC. www.promofor.be